Claire Finch & Valentina D'Avenia

Rencontre avec Claire Finch


03.07__île Rousseau__19h30

Valentina D'Avenia, directrice de la Fête du Slip et formée à l'histoire de l'art, rencontre Claire Finch, doctorante en études genre, conférencière, auteur·ice et performeur·euse membre du collectif RER Q. 


Cette discussion aura lieu à la suite de la performance de Claire Finch sur l'île Rousseau à 18h (03.07).


Claire Finch · FR


Auteur·ice et performeur·euse, Claire Finch [ielle] écrit des "textes expérimentaux porno-weirdo (yolo)". Ielle est doctorant·e en études genre à Paris 8, où sa recherche porte sur le développement d’une écriture queer expérimentale et ses liens avec le militantisme féministe français des années 1970, notamment à travers l’œuvre de Hélène Cixous.


Ses projets récents incluent "Kathy Acker 1971-1975" (éd. Ismael, 2019) et sa traduction vers le français, avec Sabrina Soyer, de "Debbie, une épopée" de la poétesse Lisa Robertson (éd. Joca Seria, 2021). https://www.arche-editeur.com/auteur/rer-q-4038


Ielle est aussi l'auteur·ice de "I lie on the floor" (After 8 Books, 2021), et a contribué aux "Lettres aux jeunes poétesses" (éd. L’Arche, 2021) et à quelques publications telles que Féros et Dispersantx. Parmi ses performances récentes, "Nothing ends", avec Louise Siffert, au Musée d’art contemporain de Bordeaux, ou "Je veux dégueuler" au Centre d’art BBB à Toulouse, en 2021.


S’intéressant par exemple au contrat SM dans une perspective littéraire ou à la pédagogie queer, ielle a dirigé plusieurs workshops dans des écoles ou centres d’art et donne des conférences hybrides – notamment "Livid Residue", abordant les dildos et le vomi en tant que literary technologies, donnée à l’Université des arts de Berlin en 2021.


Ielle est membre du collectif queer, non-binaire et gouine RER Q. Ensemble, les autriX du collectif diffusent à travers l’Europe la tendresse et la poésie pornographiques queer radicales (Centre Pompidou à Paris, Mimosa House à Londres, L-Fest et Midis de la poésie à Bruxelles, Lavoir public à Lyon).


Valentina D’Avenia · CH


Née en 1989 à Lugano, Valentina D'Avenia [elle] est diplômée en histoire de l'art et est depuis 2022 la présidente de la Fête du Slip, festival des genres et sexualités à Lausanne. Elle a aussi participé à de nombreux événements comme le PLANA, festival international de ­publication à Sao Paulo, Foodculture Days à Vevey ou les Urbaines à Lausanne.


Elle le dit: "J’aime le rap français, le funk, la samba, les fêtes en mixité choisie, le coca-cola, les raviolis chinois, les livres, dormir avec mes amiexs, aller au lac, faire du vélo à Lausanne, faire l'amour, fumer des cigarettes. Je suis à la direction artistique et administrative du Festival des Sexualités et des Genres - La FdS. Je traduis du portugais au français au sein du collectif BRASA - la traduction comme geste politique. La thématique qui m’occupe en ce moment c’est l’écoute, et celle qui m'obsède depuis longtemps c'est l'argent. Parfois je donne des workshops ou je fais regard extérieur sur des pièces de danse. J’utilise les choux de Bruxelles et le romarin comme des aliments magiques. Je tente d’être à l’aise avec les médias. Je m'intéresse aux épistémologies et aux spiritualités dissidentes. Je voudrais me balader seins nus plus souvent. Je réfléchis à l'argent suisse et comment le faire sortir des frontières."