Eva Belgherbi__ARQ

Et le queer dans l'art, on en parle?
Avec ARQ, collectif de recherche en histoire de l'art


02.07__île Rousseau__12h30
Soutenues par le service Agenda 21-Ville durable de la Ville de Genève

ARQ, Collectif de recherche pour une histoire de l'art féministe et queer, a pour objectif la production, le rassemblement et la valorisation des recherches scientifiques sur l’art et les représentations féministes et queer. 


Les Queer Studies étant un champ de recherche encore trop marginalisé dans le milieu scientifique français, l’ARQ vise à devenir une structure durable en lien avec les laboratoires de recherche de ses membres, afin de concrétiser la solidarité entre jeunes chercheur·se·x·s dans les domaines de l’histoire de l’art et de la pratique artistique. 


L’ARQ cherche donc à établir un état des lieux et l’analyse des représentations sous le prisme de la question des minorités sexuelles, de genre, de classe et de race par le biais de l’organisation d’événements scientifiques (colloques, journées d’étude, séminaires), ainsi que la création d’une revue.

Eva Belgherbi · FR


Eva Belgherbi [elle] est diplômée de l’École du Louvre et doctorante en histoire de l’art (non-contractuelle).

Son sujet de thèse porte sur l’enseignement de la sculpture aux femmes en France et au Royaume-Uni à la fin du XIXe siècle. Elle tente de dépasser une approche biographique et, grâce à son corpus de plus de 80 noms de sculptrices britanniques et françaises, elle souhaite faire apparaître des réseaux de sculpteurs et sculptrices. Elle analyse la transmission d’un savoir artistique dans les groupes mixtes et dans les groupes non-mixtes des deux côtés de la Manche ainsi que les transferts culturels qui peuvent en découler.

Lien vers son carnet de recherche Hypothèses "Genre et histoire de l’art" : https://ghda.hypotheses.org/