Marion Cazaux__ARQ

Et le queer dans l'art, on en parle?
Avec ARQ, collectif de recherche en histoire de l'art


30.06__île Rousseau__18h30
Discussion traduite en LSF

ARQ, Collectif de recherche pour une histoire de l'art féministe et queer, a pour objectif la production, le rassemblement et la valorisation des recherches scientifiques sur l’art et les représentations féministes et queer. 


Les Queer Studies étant un champ de recherche encore trop marginalisé dans le milieu scientifique français, l’ARQ vise à devenir une structure durable en lien avec les laboratoires de recherche de ses membres, afin de concrétiser la solidarité entre jeunes chercheur·se·x·s dans les domaines de l’histoire de l’art et de la pratique artistique. 


L’ARQ cherche donc à établir un état des lieux et l’analyse des représentations sous le prisme de la question des minorités sexuelles, de genre, de classe et de race par le biais de l’organisation d’événements scientifiques (colloques, journées d’étude, séminaires), ainsi que la création d’une revue.

Marion Cazaux · FR


Marion Cazaux [elle] est cofondatrice de l'ARQ, collectif avec lequel elle espère pouvoir démocratiser et diffuser l'histoire de l'art queer dans nos communautés. Elle réalise actuellement une thèse doctorat en histoire de l'art contemporain à l'Université de Pau - Pays de l'Andour, sous la direction de Sabine Forero-Mendoza.

Son sujet aborde l'auto-représentation et les pratiques performatives queer de 1980 à nos jours, questionnant les artistes institutionnalisé-e-x-s ou non, les dynamiques artistiques propres au travestissement en milieu queer et leur insertion dans une histoire communautaire.

À retrouver sur : @mhkzo / mhkzo.com