SILANCE

Concert


01.07__île Rousseau__20h00__Prix libre

Entre l’honnêteté d’un piano à queue et l’ambiance cosmique d’un synthé oublié dans une cave, la jeune compositrice ne se limite à aucune catégorie. Elle boit son café avec du jazz, prends le train avec du rock, lis son livre sur un air de classique, fait l’amour avec de la synthpop avant de s’endormir sur de la trance. En écoutant Silance, on ressent tous ces genres qui s’immiscent et s’entremêlent. 


Armée de sa voix, elle parle, elle rape et chante. Sans filtre, parce qu’il ne faut plus se taire. En quête de mouvements et d’expériences, ses paroles sont effrontées et sincères. Elle a des choses à dire et elle le fait comme personne. Elle vous invite à voyager à l’intérieur de vous, là où vous n’êtes peut-être encore jamais allé·e·x·s.

SILANCE · CH


Silance [elle], c’est une voix, une image, des textes. Un besoin de s’exprimer qui éclot à 23 ans. Entre audace et fragilité, l’univers de Silance est précis bien que paradoxal. Un monde sans hésitation, libre et vacillant. C’est en autodidacte qu’elle a appris la musique, mais d’abord, elle a commencé à écrire. Amoureuse du rap français et de la variété, elle décide, mécaniquement, d’user à son tour de la langue française. Puis les instruments viennent la chatouiller. Elle manie les notes comme un savant fou pour trouver la combinaison parfaite qui hante son esprit.