Didier Grandjean, Vincent Barras, Cyril Bondi, Luciano Turella, Julie Semoroz

Discussion suite au concert Foralgues 

 

Foralgues est  un chapitre de DOUZE MILLE VINGT, un projet conceptualisant un paysage utopique dans lequel la communication non verbale entre les espèces prévaudrait sur des formes de communication orales traditionnelles. Cette création comprend une exposition, des concerts, des performances et des ateliers. Basé sur les recherches récurrentes de l'artiste, DOUZE MILLE VINGT s'inscrit dans un processus de travail continu sur les fréquences sonores et leur champ d'application.


LIEN CONCERT FORALGUES


Dates

30 SEPT

Lieu

SpielSpace_Kugler / 19 avenue de la jonction.

Horaires

20h - 21h / Pass sanitaire demandé

Intervenant-e-x-s :


Didier Grandjean 

Professeur en neuropsychologie de l’émotion et de neuroscience affective au département de psychologie et au Centre interfacultaire en Sciences Affectives (CISA) de l’Université de Genève. Il est intéressé par la neuropsychologie de l’émotion et les mécanismes corticales et sous-corticales impliquées dans les expressions faciales émotionnelles et vocales et les processus cognitifs au cours de la genèse des émotions.


Vincent Barras 

Directeur de l’Institut universitaire d’Histoire de la médecine et de la santé de la Faculté de biologie et de médecine de l'Université de Lausanne. Il s’intéresse à plusieurs domaines de l’histoire de la médecine, incluant entre autres la médecine antique et celle des Lumières (le docteur Samuel Auguste Tissot en particulier), à la psychiatrie mais également à la médecine sociale et légale, à la philosophie de la médecine. Il assure un enseignement d’histoire de la médecine aux étudiants de l’Université de Lausanne, ainsi qu'à la Haute École d'art et de design (HEAD) de Genève.


Julie Semoroz 

Artiste sonore qui de par sa posture politique propose en soi un désalignement avec la société post industrielle et le système capitaliste. Elle propose des regards et suscite la réflexion sur l'espace urbain, l'écologie, l'utopie, le vivre ensemble avec une approche anthropologique mêlée à l'art. Elle travaille sur l'invisible et recherche sur l'information ; la communication non verbale et les fréquences sonores en collaboration avec des neuroscientifiques. Elle s’expérimente à des formes sonores de type noise, expérimental et ambient. La voix et les enregistrements de terrain sont des éléments fondateurs de sa recherche. Elle monte des projets hétérogènes et multiples, solos, collaborations et collectifs dans des espaces d’art, des théâtres ou dans l’espace public. Elle développe des performances touchant tant à l’art visuel, le son, la danse et l’installation.


Cyril Bond

Batteur et percussionniste depuis 1994. Figure incontournable de la scène musicale suisse, il est membre fondateur du groupe La Tène, du duo Cyril Cyril, de Yalla Miku ainsi que Boxing Noise. Dans le domaine de la musique expérimentale, il a travaillé avec des projets tels que diatribes, Bondi Martel Schiller et de nombreuses autres collaborations. Bondi est également compositeur, principalement en collaboration avec d’incise, mais aussi sous son propre nom. Il dirige l'Insub Meta Orchestra, un grand ensemble expérimental de 50 musiciens, et est l'un des coordinateurs du label / collectif INSUB.


Luciano Turella 

A joué du violon depuis l'âge de 11 ans et est ensuite passé à l'alto. Plus tard, il a joué de la basse et de la batterie dans des groupes de rock, avec un fort penchant pour l'improvisation. Il a continué à suivre ces deux voies et joue toujours de la musique classique dans des orchestres et de la musique plus créative avec des groupes (Tout Bleu, Irtumbranda). Il collabore également avec des musiciens et des vidéastes.


Modération : 


Aurélie Coulon  

Docteure en biologie. Elle se consacre depuis bientôt quinze ans à la communication scientifique sous toutes ses formes : événementiel pour swissnex San Francisco, médiation scientifique à l’Eprouvette - Laboratoire public de l’Université de Lausanne, puis comme journaliste scientifique d’abord au journal Le Temps avant de rejoindre, en 2017, la Radio Télévision Suisse (RTS).